Avec une subvention de 43 millions d’euros de l’UE et 1,2 million d’euros d’un VC, cette startup prévoit de transformer les émissions de CO2 en or – Métaverse Marketing

Le problème mondial d’une surabondance de CO2 dans l’atmosphère persiste, et c’est un vaste domaine qui doit être traité, compte tenu de la quantité pompée par l’industrie. On espère que si le dioxyde de carbone pouvait être converti au point d’émission, nous pourrions faire face à la crise climatique beaucoup plus rapidement et créer une économie durable du carbone.

Il y a quelques entreprises qui tentent de résoudre ce problème. Climeworks, basée à Zurich, capture le CO2 de l’air grâce à une technologie commerciale d’élimination du dioxyde de carbone et a déjà levé 784 millions de dollars. Lanzatech, basée aux États-Unis, fait quelque chose de similaire, transformant le carbone en matière première. Il a levé 310,4 millions de dollars.

Aujourd’hui, une société de biotechnologie basée à Copenhague SecondCercle pense qu’il a aussi une nouvelle approche.

Il prétend être capable de capturer le CO2 des émetteurs industriels au point d’émission en utilisant la « biologie synthétique » pour développer des biocatalyseurs (bactéries). Ceux-ci convertissent ensuite le dioxyde de carbone en composés chimiques qui sont revendus à l’industrie. S’il peut être mis à l’échelle, cela pourrait transformer même les émissions en une opportunité de revenus.

La société a maintenant clôturé un cycle de pré-amorçage de 1,2 million d’euros dirigé par Atlantic Labs, un investisseur en démarrage basé à Berlin. Mais il a beaucoup plus à jouer que cela. Il dispose également d’une subvention de 43 millions d’euros de l’UE pour intensifier le processus, car il fait partie d’un consortium qui a reçu des fonds du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’UE. Baptisé « PyroCO2 », le projet vise à démontrer la conversion à grande échelle des émissions de carbone industrielles en produits chimiques et matériaux à valeur ajoutée.

Les fondateurs de SecondCircle

Les fondateurs de SecondCircle

Torbjørn Ølshøj Jensen, co-fondateur et PDG de SecondCircle, a déclaré dans un communiqué : « Nous croyons fermement que nous ne pouvons résoudre le problème mondial du CO2 qu’en développant de nouvelles approches pour la création de valeur durable à partir d’émissions inévitables. »

Lire Plus  mesures d'ingérence électorale • Metaverse Marketing

La technologie de la biologie synthétique commence déjà à être largement appliquée dans un certain nombre de domaines. SecondCircle est issu du Biostain NNF Center for Biosustainability de l’Université technique danoise. Fondée en 2020 et basée à Copenhague, la société est dirigée par l’équipe fondatrice Alex Toftgaard Nielsen, Stephanie Redl, Torbjørn Ølshøj Jensen.

« En capturant le carbone à la source et en le convertissant en produits de grande valeur, SecondCircle a le potentiel de réduire les émissions des clients et de renverser simultanément l’économie unitaire de la capture du carbone en ayant enfin un cas d’utilisation rentable. Soutenir cette équipe était une évidence pour nous », a ajouté Max Kufner, directeur chez Atlantic Labs.