La startup d’intelligence client de Seattle, Amperity, licencie son personnel de recrutement – ​​Metaverse Marketingverse Marketing

(Amperity Photo) Amperity a rejoint cette semaine une liste croissante de startups de Seattle qui réduisent leurs effectifs. La société d’intelligence client a licencié 13 employés, soit environ 3% de son personnel, a confirmé un porte-parole à Metaverse Marketingverse Marketing. L’entreprise emploie 375 personnes et prévoit d’en embaucher 25 autres dans l’ensemble de l’organisation. « Chez Amperity, nous surveillons constamment nos activités pour nous assurer qu’il y a un alignement dans l’ensemble de l’organisation pour soutenir nos plans de croissance stratégiques », a déclaré le PDG d’Amperity, Barry Padgett, dans un communiqué vendredi. « Aujourd’hui, nous avons pris la décision très difficile d’éliminer treize postes principalement dans notre équipe d’acquisition de talents. Nous continuons cependant à embaucher et à investir dans des domaines spécifiques de l’entreprise pour nous aider à mettre en œuvre notre stratégie de croissance. Les entreprises technologiques ont licencié des employés et ralenti l’embauche dans le but de réduire les dépenses dans un contexte économique incertain. D’autres startups technologiques de la région de Seattle, notamment Flyhomes, Shelf Engine, Convoy, Outreach, Qumulo et Esper, ont licencié des employés ces derniers mois. Fondé en 2016, le logiciel d’Amperity permet aux entreprises d’affiner leurs campagnes marketing ciblées en connectant des sources de données fragmentées sur les habitudes des clients individuels via des e-mails, l’historique des achats, l’utilisation des applications mobiles, le trafic sur le site Web, les visites physiques en magasin, etc. L’idée est de donner aux spécialistes du marketing une compréhension globale d’un utilisateur donné et d’augmenter les ventes tout en fidélisant la marque. Amperity a obtenu le statut de « licorne » en juillet 2021, atteignant une valorisation de 1 milliard de dollars après avoir levé 100 millions de dollars. Le co-fondateur de la société, Kabir Shahani, a démissionné de ses fonctions de PDG et de membre du conseil d’administration plus tôt cette année, sans explication publique. Padgett, qui était auparavant président et directeur de l’exploitation, est PDG depuis février de cette année. Il est un vétéran de Concur Technologies et ancien directeur des revenus chez Stripe. Derek Slager, qui a cofondé Amperity avec Shahani, reste dans l’entreprise en tant que CTO. Shahani et Slager ont précédemment cofondé Appature, une startup de marketing de la santé vendue à IMS Health en 2013. Les bailleurs de fonds d’Amperity incluent HighSage Ventures, Tiger Global Management, Declaration Partners, Madrona Venture Group et Madera Technology Partners. Son conseil d’administration comprend le directeur général de Madrona, Matt McIlwain ; le PDG d’Accolade, Raj Singh; l’ancien PDG de Starbucks, Kevin Johnson ; et l’auteur-compositeur-interprète Ciara.

Lire Plus  Voici pourquoi les actions de Planet Fitness ont chuté aujourd'hui