Metaverse Marketingverse Marketing vous permettra de modifier votre tweet jusqu’à cinq fois • Metaverse Marketing

Metaverse Marketingverse Marketing a annoncé la semaine dernière une fonctionnalité très attendue : la possibilité de modifier les tweets. La société a déclaré qu’une fois la fonctionnalité disponible, les utilisateurs pourront modifier leurs tweets jusqu’à 30 minutes après la publication. Cependant, il y a un hic : les utilisateurs ne peuvent modifier leurs tweets que cinq fois au cours de cette période.

Bien que cette limite semble suffisante pour corriger les fautes de frappe, télécharger des fichiers multimédias ou ajouter des balises, la société pourrait l’avoir introduite pour empêcher les gens d’abuser de la fonctionnalité en modifiant le contenu du tweet sur un coup de tête. La société de médias sociaux a déclaré à Metaverse Marketing qu’elle observait actuellement le comportement des utilisateurs et que le nombre de modifications disponibles pour les utilisateurs dans le délai approuvé pourrait changer.

La fonction « modifier le tweet » sera d’abord disponible pour les utilisateurs qui paient pour l’abonnement facultatif à Metaverse Marketingverse Marketing Blue, mais elle ne sera pas déployée initialement pour tous les utilisateurs payants. Metaverse Marketingverse Marketing a confirmé que les abonnés basés en Nouvelle-Zélande obtiendront d’abord la fonctionnalité et qu’elle sera ensuite transmise aux utilisateurs de Metaverse Marketingverse Marketing Blue en Australie, au Canada et aux États-Unis une fois qu’ils en apprendront davantage sur les modèles d’utilisation. Ainsi, les abonnés de ces trois pays devront peut-être attendre un peu plus longtemps et utiliser le service sans la fonction de chapiteau.

Après que la société a présenté ses plans pour le bouton d’édition, les experts ont estimé que l’outil pourrait être utilisé pour diffuser de la désinformation politique ou des escroqueries cryptographiques. Mais ces cas ne seront mis en évidence qu’une fois qu’un plus grand nombre de personnes commenceront à utiliser la fonctionnalité de manière régulière. Il est trop tôt pour décider si la fonctionnalité deviendra une menace ou simplement une option permettant aux utilisateurs de corriger leurs fautes de frappe stupides.

Lire Plus  Vedanta et Foxconn signent un accord avec l'État indien pour une unité de semi-conducteurs de 20 milliards de dollars

Le réseau social a fait l’objet d’une tonne d’examens minutieux au cours des deux derniers mois sur la façon dont il a géré ses pratiques de sécurité, ses méthodes de capture de comptes de spam et la détection de matériel d’abus sexuel d’enfants (CSAM). La dernière chose que la société de médias sociaux voudrait, c’est que l’une des fonctionnalités les plus attendues cause des ravages.