Pourquoi l’action Groupon a chuté jusqu’à 10,5 % aujourd’hui

Qu’est-il arrivé

Actions de Groupons (GRPN -9.45%), qui se décrit comme un marché local de confiance, a fortement chuté dans les échanges du matin du 9 août, perdant un peu moins de 10 % à un moment donné au cours des premières heures de la journée. Après avoir regagné une partie de ce terrain perdu, le titre a de nouveau chuté dans l’après-midi, chutant jusqu’à 10,5 % au cours de la dernière heure de négociation. La grande nouvelle a été la mise à jour des résultats du deuxième trimestre 2022 de la société, qui a été publiée sur le marché après la clôture du 8 août. Les investisseurs n’étaient pas particulièrement satisfaits.

Et alors

Les premiers mots du PDG Kedar Deshpande dans le communiqué de presse de Groupon étaient à la fois honnêtes et décourageants : « La performance globale de notre entreprise n’est pas aux niveaux que nous avions prévus. … » Le communiqué de presse ne s’est pas concentré sur les performances récentes, mais sur les mesures prises par la direction. pour résoudre les problèmes auxquels elle est confrontée. Il s’agit notamment de réduire les coûts, d’améliorer l’expérience client en ligne et d’augmenter l’utilisation de l’automatisation. Il ne s’agit pas d’un plan sensiblement différent de celui dont la société a parlé dans sa publication des résultats du premier trimestre. Cela dit, la direction a réitéré ses attentes pour l’ensemble de l’année, déclarant qu’elle pense que la société aura un flux de trésorerie positif sur une base continue d’ici le quatrième trimestre. Compte tenu du manque de succès des efforts de redressement jusqu’à présent, il n’est pas surprenant que les investisseurs voient ce verre à moitié vide.

Lire Plus  Pourquoi Holley a perdu 24 % en juillet

Ce n’est qu’au bas de la page trois que les performances du deuxième trimestre ont été discutées en détail. Même alors, la discussion était un peu en arrière, avec des résultats de segment éclatés avant que les informations de haut niveau de Groupon ne soient présentées. Certains investisseurs pourraient avoir l’impression que la direction essayait d’enterrer le lede, étant donné qu’aucune des nouvelles n’était bonne. Les résultats consolidés en disent assez sur l’histoire, avec des ventes en baisse de 42 % d’une année sur l’autre au deuxième trimestre. En regardant juste ce que la société appelle ses revenus locaux, qui sont essentiellement ses principales opérations de vente de coupons, les ventes ont diminué de 26%, mais toujours décourageantes. La société a perdu 0,34 $ par action, en baisse par rapport à un bénéfice de 0,33 $ au deuxième trimestre 2021. La société a raté le consensus de Wall Street par une large marge à la fois en haut et en bas. Les investisseurs n’aiment pas voir ça.

Maintenant quoi

Pour être juste, Groupon est toujours une entreprise en transition car elle abandonne l’activité de vente d’articles physiques (qui nécessite un inventaire et a une structure de revenus et de coûts très différente) et revient à la vente de coupons auprès de commerçants et de restaurants locaux. Le changement n’est jamais facile ni fluide. Cependant, la mise à jour de ce trimestre n’était pas inspirante et montre essentiellement que Groupon a encore beaucoup de travail devant lui.