Tesla sommé d’informer les travailleurs licenciés du procès • Metaverse Marketing

Un tribunal de district américain a ordonné à Tesla d’informer les employés d’une action en justice alléguant que le constructeur automobile avait violé la loi fédérale et de l’État en obligeant les travailleurs à signer des accords de séparation.

Deux anciens employés de Tesla ont intenté une action en juillet, alléguant que la société les obligeait à signer des décharges en échange d’une indemnité de départ inférieure à celle prévue par la loi fédérale et celle de l’État de Californie. Les avocats ont demandé au tribunal de district américain du district ouest du Texas d’empêcher le constructeur automobile de demander aux travailleurs licenciés de signer des décharges en échange d’une seule semaine d’indemnité de départ au lieu des huit prévues par la loi.

Plus de 500 autres employés ont été licenciés de la Gigafactory 2 de Tesla à Sparks, dans le Nevada, à la suite de l’annonce du PDG Elon Musk selon laquelle un ralentissement économique à venir obligerait l’entreprise à licencier 10 % de ses effectifs salariés. L’ordonnance du tribunal rendue vendredi protège les travailleurs licenciés à compter du 19 juin.

Le procès – intenté par deux employés licenciés en juin de la Gigafactory 2 de Tesla à Sparks, Nevada, et un autre du magasin Palo Alto de Tesla – affirme que l’entreprise a violé l’article 1400 du Code du travail de Californie, ainsi que la réglementation fédérale sur l’ajustement et la reconversion des travailleurs. Notification Act en licenciant des travailleurs sans préavis de 60 jours.

« Les plaignants allèguent que les accords de séparation signés après le dépôt de cette action en justice sont coercitifs, abusifs et trompeurs parce que Tesla n’informe pas les employés licenciés / les membres potentiels du groupe sur » le litige en cours et les droits qu’ils abandonnent potentiellement «  », selon l’ordonnance du tribunal.

Lire Plus  Snapchat déploie les widgets de l'écran de verrouillage iOS 16 avec la dernière mise à jour de l'application • Metaverse Marketing

Tesla a déposé une requête en août pour rejeter les réclamations. Vendredi, la Cour a statué que l’entreprise devait continuer à informer ses employés de la poursuite « jusqu’à ce que le bien-fondé des réclamations des plaignants soit résolu par un tribunal fédéral ou dans le cadre d’une procédure d’arbitrage ».

La Cour a rejeté la demande de rémunération et d’avantages sociaux des demandeurs pour la période de préavis de 60 jours.