TrashBot utilise l’IA pour trier les matières recyclables – Metaverse Marketing

Il existe un certain nombre de startups qui travaillent à améliorer le tri des déchets avec des robots. AMP Robotics est en tête de liste, couplant un ramasseur et un tapis roulant pour trier les matériaux dans de grandes installations automatisées. La technologie vise à corriger les lacunes humaines en matière de recyclage. Trop souvent, les gens ne prennent pas la peine de trier les déchets ou ne comprennent tout simplement pas où vont les choses.

Fondée en 2015, CleanRobotics espère corriger le problème au point d’élimination. Le système de robot poubelle phare de la société du Colorado utilise des systèmes d’apprentissage automatique et robotiques embarqués pour trier les matériaux à partir d’un point d’élimination unique. Il prétend que les machines sont capables de le faire avec une précision d’environ 90% – pas parfaite, mais certainement meilleure que ce que font généralement les humains.

« Les règles de recyclage sont déroutantes et les consommateurs sont souvent si confus que leur précision de recyclage est inférieure au hasard, ce qui conduit à des matières recyclables hautement contaminées, que personne n’achète », a déclaré le PDG Charles Yhap dans un communiqué. « Notre système améliore le détournement des matériaux des décharges, ce qui se traduit par plus de matières recyclables et moins de déchets. »

Compte tenu de l’IA/ML embarquée, le robot de tri des déchets collecte naturellement des données pour aider à améliorer le processus de tri. CleanRobotics note : « La poubelle de recyclage du futur ne s’arrête pas là, elle génère également des données de haute qualité pour les audits de déchets, déclenche des alertes de saturation et dispose d’un grand écran pour le contenu vidéo. Et grâce à la connectivité cloud, votre flotte de TrashBot devient de plus en plus intelligente au fil du temps. »

Lire Plus  Test du Samsung Galaxy Buds 2 Pro – Metaverse Marketing

Il est facile d’imaginer que d’autres données liées au commerce sont utilisées, en fonction des déchets spécifiques que le système collecte.

Cette semaine, la société a annoncé une série A de 4,5 millions de dollars dirigée par Melco International Development Limited et mettant en vedette SOSV / HAX, Undivided VC et Longmont Evergreen Opportunity Fund. Le financement ira aux projets de CleanRobotics de produire des « centaines » de systèmes, en plus de ceux déjà installés dans des zones à fort trafic comme les centres commerciaux et les aéroports.

En particulier, la société dit qu’elle envisage des partenariats en Chine, en Australie et à Singapour. Le financement servira également à embaucher davantage, à améliorer la fabrication et à accélérer la recherche et le développement.