Une action EV avec un dividende à haut rendement

Gué (F -0,46%) se transforme en une action à dividendes à haut rendement – ​​et pour la bonne raison. Parfois, une action devient une action à haut rendement parce que le cours de l’action baisse alors que le paiement du dividende reste le même. Ce n’est évidemment pas le moyen idéal pour les actionnaires de devenir propriétaires d’actions à dividendes à haut rendement.

Dans le cas de Ford, la société a profité de son appel aux résultats du deuxième trimestre pour annoncer qu’elle augmentait son paiement de dividende trimestriel de 50 % à 0,15 $ par action, ce qui se traduit par un rendement du dividende à terme attractif de 4 %, supérieur au marché.

Une Ford Mustang Mach-E rouge roulant sur l'autoroute.

Source de l’image : Ford.

Une action EV rare avec un dividende

Les investisseurs qui souhaitent s’exposer à l’espace des véhicules électriques (VE) mais qui se méfient du milieu des entreprises qui ne font pas de profit ou qui se négocient à des valorisations saignantes du nez pourraient être bien servis en considérant Ford, un jeu de VE rare avec un séduisant dividende.

Les actions de véhicules électriques populaires comme Groupe Lucide et Fisker sont loin d’être rentables et ne peuvent donc pas être évalués à l’aide d’un multiple cours/bénéfices, mais ils se négocient à des multiples cours/ventes extrêmement élevés. Tesla est rentable mais se négocie à une valorisation décourageante de plus de 100 fois les bénéfices. Pendant ce temps, Ford continue de progresser, développant un portefeuille passionnant d’offres de véhicules électriques tout en se négociant à une valorisation modeste de cinq fois les bénéfices.

Lire Plus  Si vous percevez des prestations de sécurité sociale, préparez-vous à une augmentation record en 2023

Bien sûr, Ford est confronté à des défis, comme c’est le cas pour toute action qui se négocie à une faible valorisation – sinon, elle ne se négocierait pas à cinq fois ses bénéfices. Les investisseurs et les analystes sont préoccupés par les problèmes de chaîne d’approvisionnement qui ont contraint l’industrie automobile au cours de la dernière année et plus, et la fabrication automobile est une industrie notoirement cyclique. Mais avec cette valorisation modeste, un versement de dividendes convaincant et un succès prometteur jusqu’à présent sur le front des véhicules électriques, je pense que le risque en vaut la peine pour les investisseurs.

Une programmation électrisante

Ford est un constructeur automobile hérité des Big Three Detroit, alors peut-être que son image n’est pas aussi avant-gardiste que celle de Tesla ou de Lucid. Mais cela ne signifie pas qu’il ne peut pas être un leader dans les véhicules électriques. Ford a créé des versions électriques de certains de ses véhicules les plus vendus, comme le F-150 Lightning et la Mustang Mach-E. Proposer des versions électriques de ces véhicules américains emblématiques est la recette du succès.

Lors de l’appel aux résultats du deuxième trimestre, le PDG Jim Farley a indiqué que la société avait été submergée par la demande pour cette première génération de véhicules électriques Ford, ajoutant : « Ces produits sont actuellement sur le marché et nous avons de solides banques de commandes pluriannuelles. Nous les vendons aussi vite que nous pouvons les fabriquer. »

La Mustang Mach-E était la sixième voiture la plus recherchée sur MotorTrend en juillet, il y a donc beaucoup d’intérêt pour cette gamme de produits. La Mustang Mach-E a battu la Model 3 de Tesla pour l’honneur de Les rapports des consommateurs‘ meilleur véhicule électrique pour 2022, cimentant l’idée que Ford est une force avec laquelle il faut compter dans l’espace des véhicules électriques.

Lire Plus  Pourquoi Warby Parker Stock monte en flèche aujourd'hui

Pour juillet, Ford a signalé une augmentation impressionnante de 169 % des ventes de véhicules électriques par rapport à l’année précédente, bien qu’il soit vrai que cela sort d’une base faible par rapport à l’année dernière.

Le simple fait qu’une entreprise fabrique des véhicules électriques n’est pas une raison d’investir dans un stock en soi – mais dans le cas de Ford, cette entrée dans les véhicules électriques l’a mis en évidence pour une toute nouvelle clientèle potentielle. Ford a constaté que 75% des titulaires de réservation pour le F-150 Lightning BEV étaient nouveaux chez Ford, et 70% similaires des acheteurs de Mustang Mach-E étaient également des premiers acheteurs de Ford.

Et même si tout le monde est enthousiasmé par les véhicules électriques, n’oublions pas que Ford a toujours une activité solide dans les véhicules traditionnels. Le Ford Maverick était le deuxième véhicule le plus recherché sur MotorTrend pour juillet et a remporté le prix du camion nord-américain de l’année 2022 au Salon international de l’auto de l’Amérique du Nord à Detroit, tandis que le Ford Bronco remanié a remporté le prix du véhicule utilitaire nord-américain de l’année 2022 lors du même événement.

Ford propose une gamme passionnante de nouvelles variantes de ses véhicules déjà populaires qui devraient bientôt prendre la route, comme le Bronco Raptor, le Bronco Everglades et le F-150 Raptor R. Pour juillet, les ventes globales de véhicules ont augmenté de 36 % par rapport au Année avant.

Ford est-il un achat ?

Plus important encore, les efforts de Ford semblent se traduire par le haut et le bas. Au cours du deuxième trimestre, les revenus ont augmenté pour atteindre 40,2 milliards de dollars, une augmentation de 13,4 milliards de dollars par rapport à l’année dernière. La société vise désormais entre 11,5 et 12,5 milliards de dollars d’EBIT ajusté (bénéfice avant intérêts et impôts) pour 2022, soit une augmentation de 15% à 25% par rapport à 2021.

Lire Plus  L'ancien directeur financier d'Activision-Blizzard démissionne du conseil d'administration de Smartsheet après un contrecoup interne – Metaverse Marketingverse Marketing

Ford se présente comme une opportunité unique dans l’espace des véhicules électriques d’investir dans une entreprise avec une flotte attrayante de véhicules électriques sur la route et une forte demande pour plus, tout en se négociant à une valorisation attrayante et en versant aux actionnaires un dividende croissant.