Une société de technologie juridique dirigée par un ancien diplomate américain représentera Seattle à la Startup World Cup – Metaverse Marketingverse Marketing

L’équipe de l’avocat. (Photo de l’avocat)

La start-up de la région de Seattle, Advocat, utilise l’intelligence artificielle pour aider les entreprises à gagner du temps et de l’argent avec leurs contrats légaux. Dirigé par un ancien diplomate américain, le générateur de contrats juridiques basé sur l’IA d’Advocat utilise des modèles basés sur des contrats d’entreprise existants et des garde-corps définis par les équipes juridiques. Son logiciel fournit également un outil de suivi des négociations. L’idée est d’éliminer le travail répétitif des équipes juridiques, de maintenir les contrats à jour et de rationaliser les processus métier. « Advocat fait partie d’un mouvement visant à rendre le système juridique plus équitable en utilisant la technologie, à avoir un impact réel sur la normalisation de la manière dont les contrats sont conclus et à accélérer le processus pour le rendre plus accessible et abordable », a déclaré le PDG Pradnya Desh, un avocat formé a aidé à lancer Advocate en 2019.

PDG Pradnya Desh. (Photo de l’avocat)

Advocat suit un modèle de tarification basé sur l’utilisation qui facture les entreprises sur une base par contrat. La startup de 10 personnes se concentre sur les contrats les plus courants dont les entreprises américaines ont besoin, mais peut former des modèles d’IA pour de nouveaux types de contrats en un mois, a déclaré Desh. Plus tôt ce mois-ci, Advocat a remporté l’événement régional de Seattle pour la Startup World Cup et s’est qualifié pour la finale mondiale à San Francisco qui aura lieu cet automne. Le concours, organisé par Pegasus Tech Ventures, attribue 1 million de dollars à l’équipe gagnante. Advocat a levé 2,2 millions de dollars auprès d’investisseurs, ainsi que la San Diego Angel Conference et la Seattle Angel Conference Nous avons rencontré Desh pour le dernier Startup Spotlight. Continuez à lire pour ses réponses à notre questionnaire. Les réponses ont été modifiées par souci de concision et de clarté. Nos concurrents et nos différences : Nous avons des concurrents sur le marché qui ont des systèmes de gestion du cycle de vie des contrats (CLM) très volumineux et lourds — ils sont à l’opposé de la croissance axée sur les produits. Pour mettre en œuvre un grand CLM, il faut des mois d’un cycle de vente, puis après cela, il faut des mois de temps d’intégration. Au cours de ce processus d’intégration, ces entreprises doivent dédier un employé à temps plein pour aider à l’intégration, c’est donc un travail très lourd du côté client. Nous sommes à l’opposé de cela – si quelqu’un décide d’utiliser Advocat, il peut décider aujourd’hui et commencer. Alors, on s’appelle les anti-CLM. La décision la plus intelligente que nous ayons prise jusqu’à présent : embaucher des gens formidables. L’équipe est qui est avec vous pour le long terme. Le plus grand défi dans le développement d’Advocat : Legal a un besoin très élevé de précision, il est donc très important d’obtenir les bons contrats, de protéger les données et de s’assurer que notre système est sécurisé. Ce sont toutes des considérations clés que nous avons eues lors de son développement, donc créer un modèle aussi précis que nos clients en ont besoin tout en ne laissant pas les données passer d’une partie du système à une autre partie du système était un défi. C’est quelque chose que nous nous sommes assurés de faire avant même d’aller sur le marché, mais nos ingénieurs se sont beaucoup concentrés pour bien le faire. La plus grande erreur que nous ayons commise jusqu’à présent : l’ingénierie prend beaucoup plus de temps que prévu, et même si vous vous attendez à ce que cela prenne plus de temps que prévu, cela prend plus de temps que cela. Comment l’incertitude économique affecte notre croissance : nous étions en train de lever en juin, il était donc très incertain de savoir si nous serions en mesure de le clôturer à temps. Au vu de la situation macroéconomique, nous avons fait en sorte de le fermer le plus rapidement possible. Nous craignions que si nous ne le fermions pas à ce moment-là, cela pourrait durer longtemps et en tant que startup en phase de démarrage, nous n’avons pas beaucoup de temps. Donc, cela nous a simplement fait agir beaucoup plus rapidement pour clôturer un cycle de financement.

Lire Plus  Nvidia est-il un achat ou une vente avant les bénéfices ?