Wayfair va licencier 5% de ses effectifs, soit près de 900 salariés – Metaverse Marketing

Wayfair, le détaillant en ligne d’articles pour la maison, annoncé aujourd’hui il licenciait près de 900 employés afin de redéfinir les priorités des besoins d’investissement et de répondre aux besoins actuels de l’entreprise. Cela vient après que la société a annoncé un gel des embauches retour en mai.

Les licenciements représentent près de 5% de la main-d’œuvre mondiale de l’entreprise et 10% de son équipe d’entreprise, selon Dépôts auprès de la SEC. 400 emplois sont supprimés à Boston, au siège de l’entreprise.

« Nous voyions les vents favorables de la pandémie accélérer l’adoption des achats en ligne, et j’ai personnellement fait de gros efforts pour embaucher une équipe solide pour soutenir cette croissance », a déclaré le fondateur et PDG Niraj Shah dans la société. note aux employés. « Cette année, cette croissance ne s’est pas concrétisée comme nous l’avions prévu. Notre équipe est trop grande pour l’environnement dans lequel nous nous trouvons actuellement, et malheureusement, nous devons nous adapter.

On ne sait pas quelles équipes ont été spécifiquement touchées par les licenciements. Metaverse Marketing a contacté Wayfair mais a été renvoyé à la note de service de l’entreprise.

Les personnes licenciées recevront une indemnité de départ basée sur la géographie et l’ancienneté. Selon l’entreprise, les employés basés aux États-Unis recevront un minimum de 10 semaines rémunérées en plus d’autres ressources – des services d’outplacement par exemple.

La société basée à Boston a déclaré qu’elle s’attend à ce que les coûts de licenciement se situent entre 30 et 40 millions de dollars, composés principalement d’indemnités de départ. Selon le dossier de la SEC, le succès se reflétera dans le trimestre en cours de la société.

Lire Plus  Les gestionnaires émergents devraient profiter du ralentissement du marché de la levée de fonds en courtisant les LP

« Nous naviguons activement Wayfair vers un niveau de rentabilité qui nous permettra de contrôler notre propre destin, tout en continuant à investir agressivement dans l’avenir », a déclaré Shah. « Nous avons hiérarchisé notre travail et défini des objectifs clairs : nous concentrer sur l’essentiel, améliorer la rentabilité et fidéliser davantage nos clients et nos fournisseurs. Cet environnement macro ne change pas notre croyance en la taille de l’opportunité à venir, et nous agissons délibérément pour saisir cette opportunité.

Pendant les deux premières années de la pandémie de COVID-19, l’entreprise était rentable et reflété ainsi dans son stock, mais a depuis pris un coup. Selon Le journal de Wall Streetles actions de Wayfair ont chuté de plus de 17 % vendredi matin.